Archéologie des années 1970

Les fouilles archéologiques des fouilleurs (Archéo Club de S’lbart) constituée sous la direction de M. Gabillat (sous l’égide des Bâtiments de France et Antiquités Historiques M. Nicolini et la direction de M. Doray Architecte) a dégagé l’épaisse couche de remblais se trouvant à l’intérieur de l’enceinte de la cour intérieure lors de 3 sondages. L’activité de ce club fut de 1972/73 à 1975/76.

  • Le premier se situe entre la Grosse tour et la tour du Moulin. Le plus important des trois, vise à dégager le mur d’enceinte situé entre les 2 tours. Cela devrait permettre la mise au jour de l’accès aux archères qui donnent sur les fossés.
  • Le second porte sur la courtine orientale, près de la Grosse tour. Le but est de mettre au jour la salle condamnée lors d’une des phases de construction du château.
  • Le dernier porte sur la recherche de la hauteur exacte de la courtine orientale et sur le dallage d’origine (entre la Grosse tour et tour Saint-Michel).

Les travaux de cette équipe pris fin sans que nous sachions pourquoi. Quelques années après (2 ans) les fouilles sont remblayés après l’observation de dégâts sur les parements découverts.

ARCHEO_CLUB_DE_SALBART_Courtine_Sud_3
« de 3 »
  • Proche de la courtine Tour du Moulin / Grosse Tour une construction de forme circulaire est découverte à 4 m de la muraille. C’est la preuve qu’il pourrait avoir édifice antérieur.
  • La prospection a permis de mettre au jour une première salle donnant accès à une archère ainsi qu’a une deuxième donnant sur la courtine orientale et se trouvant dans la maçonnerie d’une grosse tour. 
  • Lors de cette campagne 1973 il a été dégagé une poterne avec ses marches d’accès, et des fragments de poterie. 
  • La campagne 1975 eu pour objectif de tenter de déceler les époques de constructions successives.

Source : http://aapcarcheo.free.fr/