Rapport chantier REMPART 1979

Sous la direction de M. Duplan (1978-1981), nettoyage du site, reprises de bases d’archères et d’un trou creusé par des vandales à la base de la tour.

Participants de l’association REMPART :

22 étudiants Américains et quelques bénévoles Français.

Structure d’accueil est limité à 16 personnes, les quelques hôtes supplémentaires ont été déployé dans différents chantiers de la région

Travaux: 

Conformément au plan de travail établi (dossier travaux), la tour du Portal reçoit des premiers soins

  • Atelier 1: Déroussaillage du pied de la tour
  • Atelier 2 : Remplacer les pierres manquantes
  • Atelier 3 : Sera effectué par une entreprise spécialisée, s’agissant de la refection de la partie haute de la tour.
  • Atelier « finition » La réfection des archères

Nettoyage de la salle inférieure de la tour Saint Michel et de la gaine reliant cette même tour à la Tour Double.

Dont Avril 1979 (Point 6.2 => Traduction face à la salle 33) , dégagement de l’accès et stabilisation à la chaux (grise de memoire) pour protéger les pierres « à vif » de la courtine et éviter les infiltrations d’eau et une dégradation plus importante.

Lors du nettoyage de la tour Saint Michel, de la tradition orale veut que de nombreuses pierres sont trouvées et déplacées .

Autre tradition orale, il est impossible de l’oculus soit clos l’extrados de la voute en coupole aurait dépassé le niveau du sol de la salle supérieure.

Sur cette épreuve photographique, nous observons 2 choses que les archéologues devront confirmer:

  • Deux des pierres présentent un aspect assez caractéristique de la voute en coupole
  • Celles-ci possèdent aussi une face rectangulaire qui pourrait être synonyme du dernier rang de l’oculus. Ce qui coïncide bien avec le lit de mortier en attente dans l’occulus.
Photo Didier DUPLAN (c)

Travaux du RUN

Intervention des sous-officiers de l’ENSOA de Saint-Maixent a permis en 1979  (les 6 et 13 octobre 1979) un débroussaillage massif de la cour [intérieure].

Vue de la cour intérieure lors de l’intervention de l’ENSOA

Source:

Dossier pour le concours régional des Monuments Historiques 1991

Note sur les travaux de 1968 à 2000

CR chantier 1986

Courrier de l’Ouest du 27 juillet 1979, nous informe de la présence de ….

Nouvelle Republique et Courrier de l’Ouest du 5/11/1979 / Titres: Suspension des travaux par les bénévoles. Une assemblée générale de l’Association des Amis de Salbart demandée en janvier [NDLR: 1980]. Polémique autour du chateau de Coudray Salbart