Rapport chantier REMPART 1983

Sous la direction M. Jean-Jacques LUCAS et la responsabilité de M. Eric Parthenay , dégagement de la végétation au sommet des courtines 12, 56, 61, et sur les contrescarpes (1981-1985)

Participants de l’association REMPART :

Chrystel Maret (source copains d’avant), Marie-Pierre Baudry, Gérard Tschanz

Travaux: 

Le chantier reçoit le 4me prix CNMHS, dans la suite des années précédente.

Le travail effectué par les bénévoles s’est réparti sur 5 ateliers

1-Intervention sur l’élévation intérieure de la courtine Portal-Moulin Bois-Berthier, qu’envahissait la végétation. Celle-ci a donc été dégagée puis le blocage, mis à nu, rocaille.

Sur une photo (annotée : Accès à la cour intérieure 1983) nous voyons un échaffaudage le long de la courtine 12, monté depuis le fossé.

2-Dégagement de deux fragments de rempart sur le flanc sud de la basse cour.

3-Réfection d’archère de la courtine nord (Courtine 56 – Bois-Berthier/Tour Double)

4-Intervention sur l’élévation extérieure de la courtine Portal-Moulin, le sommet fut décapée sur 0,50 m de hauteur, puis protégé par une carapace de moellons et de mortier de chaux. Le parement a été restitué sur 3 assises et rejointoyé sur toute l’élévation de la courtine.

5-Nettoyage de la contrescarpe de la douve intérieure, face à la courtine Portal-Moulin.

De l’étude du dossier de synthèse des actions bénévoles nous trouvons un atelier supplémentaire ayant eu lieu à l’entrée de la basse cour. L’atelier mis en place va effectuer la cristallisation de cette ensemble architecturale remarquable par son importance dans la compréhension du site du Coudray-Salbart. Celui-ci permet ainsi de délimiter clairement l’emprise de la basse cour. Cette vue permet de définir le seuil de la basse cour. Nous y voyons nettement l’emplacement de la barre.

Rapport Chantier REMPART 1983

Source:

Bulletin archéologique du C.T.H.S., nouv. sér., Antiquités nationales, fasc. 23-24, p. 137-212, Paris, 1991.

Nota :

Ce rapport chantier REMPART 1983 est le fruit de la compilation d’un ensemble de sources. Celles-ci sont vérifiées et croisées