Les galeries du Coudray-Salbart

Différentes Galeries du Coudray-Salbart, tout le monde, aujourd’hui, possède un grand nombre d’informations pouvant être regroupée en différentes galeries, mais sont-elles partagées ?  

Vision d'une galerie d'archive

Sur les milliards environ de photographies réalisées par an, peu seront imprimées.

Il y a eu longtemps des détracteurs de la photographie dans le monde de l’art, car beaucoup considéraient que l’action d’appuyer sur le déclencheur ne relevait pas de l’art. Il me semble donc nécessaire de faire valoir cette photographie pour ce qu’elle était à son origine, c’est-à-dire la retranscription d’une scène sur un papier.

Galeries personnels ou partagées ?

C’est avec Le Caméra photo-club du Niortais, que l’idée pris forme il y a des années de partager les galeries d’oeuvres du Coudray Salbart. Cette année là (1995 ?) l’ensemble des collections privées de cartes postales furent photographiées. Chaque collectionneur a reçu l’ensemble au format diapositive, accompagnée de négatif et d’une planche d’épreuve. 

Au départ, l’envie de créer des galeries d’oeuvres autour de cette passion qu’est le Coudray-Salbart. Le monde se virtualisant l’avenir des galeries passe par internet. Ainsi la création de galeries d’oeuvres en ligne semble incontournable, et ce, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord une galerie d’oeuvres est un facteur limitant (…). Avec Internet, la zone de chalandise est virtuellement limitée aux personnes potentiellement connectées dans le monde. C’est à ce jour plus d’un milliard d’individus.

Ainsi, avec cette force et la force d’Internet. La collection s’enrichit tous les trimestres d’oeuvres autour du Coudray-Salbart. Celles-ci permettent post analyses de comprendre, analyser, proposer des axes de réflexions pour les futurs travaux, mais aussi découvrir des travaux oubliés.

Les restaurations

Les Œuvres d’Art

Cartes postale

Galeries externes:

Photographies de Jean Robuchon