Dossier Tour Saint Michel (2019)

Ce dossier sur la Tour Saint Michel de recherche résulte d’une volonté de compréhension de la restauration des années 1970. Les recherches en archives débutent afin de créer un fond d’images de la Tour Saint-Michel pouvant servir d’argumentaire aux services suivants:

  • La DRAC
  • L’INRAP
  • ATEMPORELLE
  • L’AGGLOMERATION du NIORTAIS

  • 2019 : Ajout Diapositive + Fond 2010
  • 2020 : Ajout
  • 2022 : Recherche en archive nouvelle d’une vue dont l’orientation manquait

De nouvelles prises de vues sont découvertes. La comparaison des facades pierre à pierre redressés entre les vues 1900 et 2000 est programmé.

L’élévation de la Tour est de 16,36 mètres (cote cour intérieure) et 15,51 mètres (coté fossé) le point de référence étant

Nous pouvons déjà écrire pour ce dossier Tour Saint Michel, que l’aspect actuel de la tour n’est pas celui de 1900. Il manque les linteaux des « portes » de la plateforme sommitale.

Une restauration commence par de bons relevés. Un relevé pierre à pierre, peut être réalisé simplement par la plupart des amateurs de bâtiments anciens. Il s’agit de quadriller la zone en traçant une ou plusieurs lignes horizontales et des lignes verticales, ensuite sur un plan, le quadrillage sera reproduit . à l’échelle que l’on recherche. À partir de là, tous les détails pourront être relevés sur le bâtiment et dessinés au fur et à mesure au crayon sur le papier. Il faut toujours partir du même point et « cumuler » pour plus de précision. Ce quadrillage réalisé, il faut relever de manière précise tous les détails souhaités avec un double mètre en partant des lignes de référence. À deux, c’est assez rapide : une personne relève et dicte, l’autre dessine. La mise au propre se fait à l’encre directement sur le papier si celui-ci est resté propre, sinon sur un calque.

Voici un exemple de relevé de l’INRAP.

Releve INRAP, qui n'est pas la tour Saint Michel